Du vélocouché au vélomobile

Echanges entre passionnés du vélocouché, du tricycle couché, du vélomobile...
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Vélo couché et vent violent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
aragomax
Posteur débutant
avatar

Nombre de messages : 2
Localisation : Pyrénées-Orientales
Modèle d'VPH : Fujin SL2
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Vélo couché et vent violent   Lun 7 Mar - 16:05

Bonjour à tous !

J'ai découvert récemment votre forum qui m'intéresse beaucoup.
J'habite dans les Pyrénées-Orientales où il n'y a apparemment pas de "bentriders" et j'envisage l'achat d'un vélo couché pour me rendre tous les jours de chez moi à mon travail. Le trajet (quasi plat) aller est long de 17 km (13 km de départementales et 4 en centre ville ) mais avec un jour sur trois un vent violent de face (de 30 à 100 km/h).
A vélo droit c'est épuisant... et peu rapide, voire impossible dans les rafales. Sans vent, ma moyenne est de 25 km/h, si je veux arriver "présentable" au travail. En voiture ma moyenne varie entre 30 et 40km/h en raison des embouteillages (indépendamment du vent bien sûr).

Est-il d'après vous sérieusement envisageable de passer sur vélo couché sur ce trajet ? (J'ai cru comprendre que le vélo couché en ville ce n'était pas toujours évident vu l'incivilité des automobilistes du sud de la France).

Quel type de vélo couché serait le mieux adapté? (aérodynamique je suppose vu la force du vent mais par conséquent peu visible dans les embouteillages...).
Quelqu'un pourrait -il faire part de son expérience du vélo couché par vent violent ? Jusqu'à quelle vitesse de vent peut-on pratiquer le vélo couché sans s'épuiser ou risquer sa vie?

Dans l'attente de vos réponses et conseils avisés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : Belgique Tournai Brunehaut
Modèle d'VPH : Longo & Taifun ; SeiranSL
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: Vélo couché et vent violent   Lun 7 Mar - 20:43

Difficile de répondre à toutes ces questions...

    le VC est la meilleure arme contre le vent ok cfr les hollandais
    le VC est visible... on peut aussi mettre un drapeau
    par contre pour voir convenablement, c'est différent... on voit mieux sur un vélo haut que sur un vélo bas... (comparaison entre un 4X4 et une Porche) rire


Pour moi, on s'entoure de bcq trop de préjugés... de ce que les gens disent...

"On ne vous voit pas!"
Mettez une brique au milieu de la rue et tout le monde va la voir?
On voit bien les dos d'âne, les chicanes, les bordures, les nids de poule...

Quel vélo?
Quel est ta taille? ton poids? ton budget? tes autres ambitions?...
Je ne sais pas si tu iras plus vite mais tu auras moins de mal, c'est certain. zen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jc
***


Nombre de messages : 33
Modèle d'VPH : M5 SP451 ; M5 20/20 ; Velokraft VK2
Date d'inscription : 19/02/2005

MessageSujet: Re: Vélo couché et vent violent   Lun 7 Mar - 23:19

Aragomax, ma propre expérience devrait pouvoir t'éclairer un peu. J'habite en banlieue de Grenoble, dans une vallée caractérisée par le fait que j'ai presque toujours le vent dans la figure... Le matin c'est parce que la brise descendante froide des montagnes remonte la vallée alors que je vais vers Grenoble, et le soir c'est la brise thermique qui descend la vallée alors que je retourne chez moi.

Il y a une dizaine d'années, j'avais trouvé une parade en équipant mon vélo droit d'une assistance électrique. Moteur de 400 watts, batterie 12v, environ 15-20 km d'autonomie et la possibilité de lutter contre le vent presque sans grosse fatigue (même s'il fallait quand même continuer à appuyer sur les pédales). Mais avec le temps et les km, le moteur a fatigué, il fallait souvent que j'intervienne dessus pour des pb de jeux, et quand la route était humide, le galet n'entraînait plus...

Maintenant que j'ai découvert le vélo couché, plus aucunement besoin de moteur. Je rigole carrément quand le vent est particulièrement fort, en me remémorant les séances de musculation que cela impliquait quand j'étais en vélo droit sans moteur. Ma vitesse de croisière était passée d'environ 25 km/h en vélo droit sans assistance à 30-32 km/h avec l'assistance électrique (qui descendait à 27-28 quand le vent était vraiment très fort). Avec le vélo couché, je tiens facilement 35 km/h de croisière sans vent, et encore autour de 30 km/h avec vent fort dans la figure. En plus vu le confort phénoménal de ce type de vélo par rapport à un vélo droit, tu vis le vent de face de façon beaucoup plus décontractée... Après tout, bien installé, c'est pas grave si le trajet dure plus longtemps car c'est du plaisir tout le temps !

Je crois que le vélo couché est vraiment adapté à ton cahier des charges. Moyennant l'installation d'un fanion, tu pourras affronter la ville sans problème non plus (en fait le blocage là-dessus est surtout psychologique).

Concernant le modèle, j'ai misé sur un M5 Shockproof, vélo relativement performant, pas aussi bas qu'un lowracer mais suffisamment bas pour profiter de l'avantage aérodynamique du vélo couché. En même temps en ville il permet quand même de se débrouiller sans trop de mal. Dans cette catégorie de vélo, il y a pas mal de choix (Challenge, Optima, pour ne nommer que les deux autres "gros" noms dans le marché).

Il faudrait que tu aies l'occasion d'essayer une fois pour vraiment prendre conscience de ce qu'on raconte sur ce site. Un vélo couché, faut avoir poser ses fesses dessus pour vraiment comprendre. Après, deux possibilités : soit on rejette en bloc, soit on adhère à fond, avec la banane en travers de la figure tout le temps ! hello
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
toto24
**


Nombre de messages : 16
Modèle d'VPH : Optima Dragon 2001
Date d'inscription : 15/01/2005

MessageSujet: Re: Vélo couché et vent violent   Mar 8 Mar - 0:59

Par contre, j'ajouterais que le vent latéral est désagréable, j'en ai fait l'expérience hier. Je précise que je roule sur Optima Dragon (d'ailleurs, ce serait bien que les intervenants ci-dessus précisent leur monture), il y a sûrement mieux dans les modèles plus bas pour le vent latéral.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://psijanson.free.fr
ness laurent
****


Nombre de messages : 47
Localisation : Montpellier France
Modèle d'VPH : Catrike Speed Vélomobile Mango
Date d'inscription : 15/12/2004

MessageSujet: le vent   Mar 8 Mar - 13:33

De mon côté je roule à Montpellier avec un tricycle couché CATRIKE Speed.
Le vent, je connais donc aussi. Moins fort de 30 % environ ici. Le vent je connais bien pour être aussi kitesurfeur ...
En tricycle, tu n'as pas le problème de déport en cas de vent latéral. Une amie qui roule en vélo droit va bosser en auto quand le vent est trop fort pour éviter les zig zags sur la route. Alors que moi je roule en vélo le même jour.
Le tricycle couché est plus lent que le couché en 2 roues (frottement de la 3 ème roue), mais en version carossé (Vélomobile) il est carrément bien plus rapide que le 2 roues couché. C'est je pense une option à réfléchir par chez toi.
J'ai pour ma part commandé un Mango de chez Velomobiel.nl
Avec du vent de face à 70 km/h + ta vitesse, mieux vaut optimiser l'aérodynamisme un max.
Des données pour te faire une idée.
Sans vent de face sur 30 km je roule entre 22 et 23 km/h, avec un vent de 40/50 km/h de face entre 17 et 18 km/h. Attention mon tricycle étant très bas, je suis encore moins ralenti par le vent qu'en vélo couché 2 roues plus haut.
Rester très près du sol est l'un des secrets ... Un lowrider sera moins sensible au vent dde face qu'un 2 x 26 pouces couché par exemple.
La granulosité du sol, des arbustes, herbes et autres obstacles alentour ont une influence non négligeable sur la vitesse du vent.

Dans tous les cas, tu devrais essayer avant d'acquérir pour être sûr d'avoir choisi ce qui te convient le mieux et éviter d'etre déçu.

Laurent de Montpellier (je suis dispo pour un test de mon tricycle si tu veux et je reçois un 2 roues bientôt...). Il te suffit de venir un jour venté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://on-avance.fr
aragomax
Posteur débutant
avatar

Nombre de messages : 2
Localisation : Pyrénées-Orientales
Modèle d'VPH : Fujin SL2
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: Vélo couché et vent violent   Jeu 10 Mar - 21:39

Merci pour vos réponses...

Je n'avais pas pensé à une vélomobile, mais le concept est vraiment intéressant et mérite réflexion.
Qu'est ce qui t'a motivé, Laurent, pour l'achat du Mango?
En as tu essayé ?
Est-il assisté électriquement?
Quels trajets envisages-tu avec lui ?
Il est évident que sur de grandes lignes droites, la vitesse doit être supérieure au VC, mais qu'en est-il des relances dans les rond-points et en ville ? Le poids supplémentaire ne risque-t-il pas de faire perdre en ville les bénéfices de la vitesse supérieure sur route libre?

Je te remercie pour ta proposition de me faire essayer ton trike. Si j'ai l'occasion de me rendre à Montpellier, je te ferai signe. Fais moi passer tes coordonnées.

Au plaisir de te lire. hello
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vélo couché et vent violent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vélo couché et vent violent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau ici: le compromis idéal...
» Quel Coupe Vent imperméable pour l'hivers ???
» Vélo couché
» pecher quand il ya du vent
» barre de traction trail gator et vélo couché azub

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Du vélocouché au vélomobile :: VéloCouché - VéloRelax - VéloSportif :: VéloCouché-
Sauter vers: