Du vélocouché au vélomobile

Echanges entre passionnés du vélocouché, du tricycle couché, du vélomobile...
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 lombalgies et vélo couché

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
georges
*


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 25/12/2005

MessageSujet: lombalgies et vélo couché   Lun 26 Déc - 15:32

je voudrais avoir l'avis d'internaute qui auraient arreté le vélo droit pour se mettre au couché suite à problème de lombalgies lumbago chronique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rouedevelo
***


Nombre de messages : 28
Localisation : Caen
Modèle d'VPH : Pioneer
Date d'inscription : 10/10/2005

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Lun 26 Déc - 22:48

bienvenu

suspension avant et arrière ... du très grand confort et la fin des mauvaises positions (penché en avant sur vd), le poids du haut du corps sur un siège sur mesure ( ça existe ) et fini les inflamations dues aux traumatismes sportifs.. bonne route zen BonneAnnée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : Belgique Tournai Brunehaut
Modèle d'VPH : Longo & Taifun ; SeiranSL
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Mar 27 Déc - 2:35

georges a écrit:
je voudrais avoir l'avis d'internaute qui auraient arreté le vélo droit pour se mettre au couché suite à problème de lombalgies lumbago chronique.

C'est mon cas mais il faut connaître la raison de la lombalgie.

Le fait de pédaler couché n'est pas traumatisant pour le dos au contraire, c'est salutaire pour guérir.

Maintenant, il faut opter pour un siège couché mais pas trop.
Qd le siège est trop couché, dans les côtes, on s'appuie sur le haut du dos et donc la colonne travaille trop.
Qd le siège est trop droit, il y a trop de pression sur la colonne.

Maintenant les suspensions?
Pour un usage sur routes, je suis contre la suspension avant qui absorbe trop d'énergie. Une bonne mousse est plus indiquée.
La suspension arrière ? augmente le poids du vélo d'environ de 2 kg... et absorbe aussi pas mal d'énergie. cfr le pompage Ceci dit certains vélos ont absolument besoin d'avoir une suspension.
La grandeur des roues a aussi son importance... (Plus les roues sont petites, plus la présence d'un amortisseur se justifie.) l'empattement du vélo aussi... le centre de gravité aussi...

Maintenant tout dépend de l'objectif visé.


NB: Avant d'acquérir mon dernier vélo, je croyais qu'il fallait absolument une suspension pour avoir un vélo confortable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rouedevelo
***


Nombre de messages : 28
Localisation : Caen
Modèle d'VPH : Pioneer
Date d'inscription : 10/10/2005

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Mar 27 Déc - 15:56

complément :
je n'ai pas opté pour la suspension avant après avoir tout lu sur ce forum. avant d'acheter ok effectivement c'est lourd et pas indispensable mais si c'est thérapeutique c'est encore plus confortable (nid de poule, micro chocs permanents effacés)
je n'ai pas opté pour un siège sur mesure et je n'ai plus de douleurs malgré tout, mais si c'est thé....
par contre une suspension réglable sur le retour d'amorti c'est très sécurisant pour le dos car je ne rebondi pas sur le siège rire
et puis les gros rouleurs de ce forum disent que plus tu as d'expérience et de kms, plus tu sais détendre le haut du corps home
en bref + de plaisir et plus du tout de pommade hello
autre chose .. il est parfois plus tramatisant pour le dos de renter et de sortir d'une voiture que de monter et descendre du VC
un guidon haut permet la manoeuvre sans avoir à lancer sa jambe
un guidon bas demande de la concentration et une technique qui peut faire mal à froid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neric
***


Nombre de messages : 33
Modèle d'VPH : taifun
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Mar 27 Déc - 16:45

Je suis également lombalgique chronique, je n'ai pas abandonné le VD, mais malgré mes craintes (il m'arrive de rester coincé dans ma voiture ou sur mon canapé !) je me sens bien en VC.

Je conseille de profiter d'une bonne crise douloureuse pour essayer différents modèles de vélos couchés sans idées préconçues, le verdict est immédat et parfois surprenant, il peut ainsi être difficile de s'installer ou de se relever de certains vélos trop hauts, la position et le type du guidon (escamotable ou non) ont également leur importance.

Il faut impérativement pouvoir régler l'inclinaison du siège.

Cela dit, personne ne peut savoir si une fois installé les trajets de plusieurs heures seront supportables, dans mon cas ce fut la bonne surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lepoune
Posteur d'or
avatar

Nombre de messages : 339
Localisation : Aisne, France
Modèle d'VPH : Amateur
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Mar 27 Déc - 18:53

rouedevelo a écrit:

un guidon bas demande de la concentration et une technique qui peut faire mal à froid

Sorry, mais ça m'interpelle nono
Le guidon bas :
c'est le dégagement du panorama
c'est l'attitude même de la dilettante
et je trouve que c'est plus stable que le guidon haut
la technique me semble plus facile
aucun souci de "à froid" ou autre...
les bras se reposent "naturellement"...

Voilà la machine sur laquelle je viens de franchir aujourd'hui mes 1000 km de VH
http://pageperso.aol.fr/PascalMerzeaud/PIZALER_20-28_1000km.jpg
Le pied quoi !
pouff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julien
**
avatar

Nombre de messages : 15
Localisation : rennes
Modèle d'VPH : nazca explorer, un jour une construction perso peut-etre
Date d'inscription : 15/12/2004

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Mar 27 Déc - 19:38

Je pense que "rouedevelo" parlait de la manoeuvre pour s'installer sur le vélo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rouedevelo
***


Nombre de messages : 28
Localisation : Caen
Modèle d'VPH : Pioneer
Date d'inscription : 10/10/2005

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Mar 27 Déc - 23:22

merci julien
rouedevelo a un guidon bas, mais je dois dire que à froid c'est un peu limite pour franchir le cadre, le guidon, le siège en un seul mouvement, puis la deuxième jambe avec de la souplesse.
par contre le confort des bras et la vue dégagée contribuent à la relaxation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georges
*


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 25/12/2005

MessageSujet: confort lombaire sur parcours long   Mar 27 Déc - 23:23

voila en fait je suis sur le point de craquer pour un seiran sl mais je suis encore un peu indecis avec le nouveau vk 26/26 carbone afin de suivre les vélos droits .

mon problème est que j'ai mal aux lombaires (en particulier ça devient impossible pour moi en vélo droit) .

monter sur le vélo couché pas de problème mais y rouler longtemps sans avoir mal aux lombaires est ce possible en vélo couché si on est fragile de ce coté la?

c'était ça la question de départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rouedevelo
***


Nombre de messages : 28
Localisation : Caen
Modèle d'VPH : Pioneer
Date d'inscription : 10/10/2005

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Mar 27 Déc - 23:35

bonsoir georges
le mieux c'est d'essayer le vélo de tes rêves et sur une bonne distance.
je crois que très vite ce sont les vd qui te suivront et te dépasseront que dans les cotes
mais si tu dois faire des efforts le vc aura ses limites aussi et je pense que le vc est un état d'esprit où la performance n'est pas la priorité voir même inutile .. que du bonheur comme dit lepoune
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lepoune
Posteur d'or
avatar

Nombre de messages : 339
Localisation : Aisne, France
Modèle d'VPH : Amateur
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Mar 27 Déc - 23:47

Désolé pour la més-interprétation "Rouedevélo" confus
Mon guidon est ultra-bas, j'enjambe le cadre (et forcément le guidon) par devant le guidon en passant la jambe au-dessus du siège, c'est à dire à une faible hauteur. Je me retrouve debout avec le boom entre les jambes et je n'ai plus qu'à me poser dans le siège en freinant.
Et rien que ça, c'est du bonheur. ok

Pour répondre à Georges :
J'ai eu une hernie disquale (résorbée depuis) et moulte bobos aux reins, mais celà ne me génait pas outre-mesure pour le VD.
Cependant, il est évident que le position semi-couché du pédalage horizontal est incomparablement plus confortable car les reins sont calés, on pourrait presque dire tenus.

Je serais surpris que tu soit déçu de ta future acquisition.

Just do it. bienvenu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rouedevelo
***


Nombre de messages : 28
Localisation : Caen
Modèle d'VPH : Pioneer
Date d'inscription : 10/10/2005

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Mer 28 Déc - 0:00

michel à écrit :
NB: Avant d'acquérir mon dernier vélo, je croyais qu'il fallait absolument une suspension pour avoir un vélo confortable.

il me semble que c'est justement un seiran sl pouff peux-tu confirmer Michel ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : Belgique Tournai Brunehaut
Modèle d'VPH : Longo & Taifun ; SeiranSL
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Mer 28 Déc - 15:33

rouedevelo a écrit:
michel à écrit :
NB: Avant d'acquérir mon dernier vélo, je croyais qu'il fallait absolument une suspension pour avoir un vélo confortable.

il me semble que c'est justement un seiran sl pouff peux-tu confirmer Michel ?

Yes Good
Mon guidon est petit, au-dessus et fixe. Pas de problème pour monter et descendre, il suffit de le mettre sur le côté. (C'est un autre pratiquant qui me l'a appris mais j'hésite pour le nom)
Une autre technique qui marche pour tous les vélos... c'est simplement de l'incliner... on monte moins haut la jambe.
NB: Certains modèles de vélos sont ??? ... par exemple guidon bas qd la potence est au-dessus du cadre...
Point important: le siège du SeiranSL est réglable en hauteur en changeant les haubans ce qui n'est guère possible sur un carbone.

Question confort du SeiranSL: j'ai fait un 245 km et plusieurs grandes distances sans prob. Qd j'ai mal au dos, je roule! ce qui m'était totalement impossible avec un VD... et en plus qd je descendais de mon VD... j'étais cassé. Qd je descends du VC, je suis toujours surpris de me sentir léger.

NB: une technique pour se relever qd on a un guidon bas (toujours plus difficile qu'avec un guidon haut car on ne sait pas tirer dessus...) c'est de donner un coup de frein en plaçant les pieds au sol! ou encore de choisir un caniveau! rire

Inutile, je ne change pas de vélo en 2006... car je tiens toujours les VD dans les côtes avec mon VC. confus de le répéter mais agréablement surpris.
Si vous n'avez pas roulé sur un SeiranSL... impossible de comprendre la différence avec les autres VC! home
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georges
*


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 25/12/2005

MessageSujet: hernie discale et vélo couché   Mer 28 Déc - 20:59

je viens de trouver le site de owanestek qui parait etre un allumé du vélo droit et qui s'est mis au vélo couché sans problème sur un baron ce qui est probavlement un vélo tres raide !!

je commence à reprendre espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lepoune
Posteur d'or
avatar

Nombre de messages : 339
Localisation : Aisne, France
Modèle d'VPH : Amateur
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Mer 28 Déc - 23:51

voir ça aussi (sans faire de pub)

http://www.optima-cycles.com/infos/infos.html

ça aide à comprendre.. enroute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neric
***


Nombre de messages : 33
Modèle d'VPH : taifun
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Jeu 29 Déc - 13:20

Sur un vc haut comme le Seiran, une fois installé sur ma sciatique je peine à lever la jambe pour atteindre la pédale, deux solutions : creuser une tranchée de départ ou faire un stage au Lido dopé aux anti-inflammatoires.

Plus sérieusement quand on est lombalgique et qu'on débute en VC il faut à mon avis installer des pédales automatiques le plus vite possible (ça soulage), avec déclenchement sans effort, type SPD réglée au mini, car la torsion à effectuer pour déchausser fait plus mal en position couchée que sur un vélo droit (en tout cas pour moi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : Belgique Tournai Brunehaut
Modèle d'VPH : Longo & Taifun ; SeiranSL
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Jeu 29 Déc - 14:40

neric a écrit:
Sur un vc haut comme le Seiran, une fois installé sur ma sciatique je peine à lever la jambe pour atteindre la pédale, deux solutions : creuser une tranchée de départ ou faire un stage au Lido dopé aux anti-inflammatoires.

Plus sérieusement quand on est lombalgique et qu'on débute en VC il faut à mon avis installer des pédales automatiques le plus vite possible (ça soulage), avec déclenchement sans effort, type SPD réglée au mini, car la torsion à effectuer pour déchausser fait plus mal en position couchée que sur un vélo droit (en tout cas pour moi).

Attention, il ne faut pas confondre entre Seiran et SeiranSL!
Le Seiran à une assise à environ 62 cm comme l'Orca.
1. Le SeiranSL avec des roues de 571 et chez moi à 56 cm et avec des roues de 559 encore un peu plus bas.
2. La forme du siège VK du SeiranSL est dans le fief de son assise totalement différente du siège Challenge du Seiran! C'est très important car la jambe se dépose plus facilement avec cette forme de siège.

Lever la jambe est identique pour tous les modèles!...
OK pour les pédales auto ok
Question sciatique... j'ai constaté que lorsque le nerf n'est pas trop enflammé mais douloureux avant de monter sur le vélo... cette douleur disparaît en roulant modérément pendant une à deux heures.*
J'ai demandé à plusieurs de tester... et ils ont la même conclusion.
Le vélo couché détend le dos, c'est une certitude. Le pratiquer plusieurs fois par semaine remplace le kiné!... et au bout du compte, ça ne coûte pas plus cher et cela donne beaucoup d'autres avantages.
D'ailleurs, c'est pour cette raison que j'ai écrit mon site... dont la dernière version sera bientôt effacée!... Sad On verra ensuite.

NB: *C'est un docteur spécialiste qui me l'avait dit au départ!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rouedevelo
***


Nombre de messages : 28
Localisation : Caen
Modèle d'VPH : Pioneer
Date d'inscription : 10/10/2005

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Jeu 29 Déc - 17:17

bonjour Michel,
si le vc efface les douleurs de sciatique avec beaucoup de pratique on peut dire qu'il est amortissable en regard des frais de kiné! ok
si ton site est effacé confus
si tu as besoin de soutien exprime clairement home
il vaut mieur prévenir que guérir pete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rene Marty
****


Nombre de messages : 41
Localisation : Chartres (dpt 28 )
Modèle d'VPH : Ross,Bacchetta aéro basso,Velokraft,Trike GT3
Date d'inscription : 15/12/2004

MessageSujet: velo couché et lombalgie..sciatique etc etc !!   Mar 3 Jan - 22:46

bonjour
ne pas croire que le vélo couché est complètement "neutre" et meme curatif ..!!
celà dépend de vous:votre traumatisme ..:sciatique?lombalgie?cruralgie?arthrose .. pincement .. chronique ou non ...etc
mais aussi du type de VC:
siege:s'il est rigide ..sa cambrure vous convient elle ? vous pouvez l'adapter avec mousse et ..s'il est en toile ..choisissez un siège qui se tend bien
le dossier:préférez un dossier dont l'inclinaison est réglable
ensuite la différence de hauteur entre le pédalier et l'assise du siège est primordiale ...on peut avoir le pédalier:moins haut ..meme hauteur et plus haut ..jusqu'à 2O cm et les efforts qui se répercutent sur le sacrum,bassin,vertèbres lombaires ne seront pas les memes ...
donc le bent idéal devrait avoir:baume réglable,siège coulissant, (vélo US)dossier inclinable,guidon et potences réglables dans plusieurs plans (hauteur,largeur,profondeur)
mais ...certains bents correspondent aussi mieux à certaines morphologies ...donc après essai vous devriez pouvoir rouler ..qu'avec du plaisir ...!!!
ce que je fais ...
Papy volant ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucs
Posteur débutant


Nombre de messages : 4
Localisation : st brieuc
Date d'inscription : 14/11/2005

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Mer 4 Jan - 18:54

moi j'ai une ernie, et je veux me metre au vc, le vd me creer des douleurs....
donc a ce que je lis il faut surtout bien essayer le velo, et plusieurs type de velo, pour connaitre la bonne position?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ledaine
***


Nombre de messages : 26
Modèle d'VPH : M5 eco 20x20
Date d'inscription : 12/02/2005

MessageSujet: chaque cas est particulier   Jeu 5 Jan - 11:52

Chaque cas est particulier semble-t-il :
Personnellement - est-ce pour des raisons morphologiques - après plus de 60-70 kms , je n'apprécie plus très bien le siège de mon seiran sl. Attention, Pas du tout , je n'ai pas mal au dos (je veux dire aux vertèbres) mais... au c..., tout en bas du dos ! J'ai pourtant un bon fessier. J'ai essayé, sur les conseils de Michel , une mousse rainbow... j'ai même ajouté 2 couches de mousse en plus... Sans succès. J'ai envie d'explorer d' autres pistes :
-incliner davantage le siège pour mieux répartir mes 80 kgs sur le siège et enlever du poids sur le coccyx ? Je m'interroge sur le bien fondé de cette solution
-équiper mon seiran sl d'un siège sur mesure ? est-ce possible ? quelqu'un a-t-il une adresse ?
Chaque cas est effectivement particulier car je connais un cyclo qui a abandonné le vélo droit pour cause de mal de dos (vertèbres) et qui depuis qu'il utilise le vélo horizontal n'a plus aucun pb de ce côté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : Belgique Tournai Brunehaut
Modèle d'VPH : Longo & Taifun ; SeiranSL
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Jeu 5 Jan - 13:22

Guy a eu les mêmes sensations que toi!
Il n'aime pas le siège VK; il a replacé son M5 mais plus lourd.
Il a construit des nouveaux haubans d'un bon cm plus court.
Mais son siège M5 est protégé par un néoprène d'1 cm sur lequel il pose la mousse Rainbow. (j'ai aussi mis cela sur le siège du Longo pour les mêmes raisons que tu évoques) on trouvait cela comme tapis de gym mais je n'en retrouve plus)
Cette pose est radicale pour ne plus sentir la courbe des sièges...

Un flamand a réduit de 4 cm ou plus maintenant! mais alors se pose le problème des cervicales... il faut mettre un appuie-tête.
Il teste toutes les hauteurs!

Moi, comme bcq, la mousse Rainbow nous suffit.
Ton pédalier est-il à la bonne longueur?


Maintenant le siège sur mesure, ça existe. J'en parle dans mon site. J'ai vu cela à Ternat lors d'un rassemblement HPVBelgium.
Je ne connais pas le nom du fabricant mais il m'a expliqué comment il procédait.
Il faut plusieurs séances d'essais mais ensuite il ne faut même plus de mousse... le dossier te colle! façon de parler.
S'il le faut, je tenterai une recherche chez des amis flamands de HPVBelgium. C T 200 euros en 2002 mais c'est dans les prix du marché.

Laurent Dechêne a aussi une technique pour en construire en fibres de verre mais si on a du carbone et de l'epoxy, c'est réalisable.

Je comprends très bien ce que tu veux dire car la forme des sièges VK est plongeante dans le bas... ce qui me permet de facilement poser les pieds à terre.
Enfin on a encore la chance de pouvoir le changer de position ou de le remplacer... qd je pense aux monocoques carbones! Comment font-ils? confus


Conclusion:
Commence à tester avec des haubans d'1,5 cm plus court. Guy a fait cela avec des tubes d'alu.
Vérifie si ton pédalier n'est pas trop loin, ne fussent que quelques millimètres.
Place une fine feuille de néoprène.

Et puis si tu le désires, on peut se rencontrer avec Guy pour trouver la meilleure des solutions. Il est vraiment doué pour solutionner ces probs. ok

PS: Tu as vu un nouveau SeiranSL est arrivé près de chez toi... cadeau de Noël pour notre hôtesse de Méteren. pouff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lepoune
Posteur d'or
avatar

Nombre de messages : 339
Localisation : Aisne, France
Modèle d'VPH : Amateur
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Ven 6 Jan - 2:03

Puis-je faire part de ma petite expérience de jeune vélocouchiste ?

Ma machine (de bricolo) n'a rein à voir avec un VH de pro et il n'est pas question de la comparer avec un Seiran ou autre.

Mais je ressentais un certaine gêne au bas du dos, disons au niveau sacrum-lombaires sans pour autant que ce soit particulièrement handicapant.
J'ai quand même incliné d'une bonne quinzaine de degrés le tube arrière du support de mon siège (à base de sangles), si bien que la partie du dos qui "porte" sur le siège est décalé vers le haut, disons lombaires-dorsales.
ça a une certaine influence sur l'équilibre pendant les premières dizaines de km mais ça a totalement résorbé la gêne du bas du dos en question. ok
A+ et enroute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ledaine
***


Nombre de messages : 26
Modèle d'VPH : M5 eco 20x20
Date d'inscription : 12/02/2005

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Sam 14 Jan - 13:04

Merci pour vos suggestions. Je vais exploiter les pistes que vous suggérez (distance pédalier- inclinaison du siège) mais je ne pourrais apprécier les effets qu'au printemps, lorsque les randonnées seront plus longues. En ce moment, compte tenu du froid, les sorties ne dépassent pas 75 kms et donc pas assez longues pour poser les problèmes de confort que j'évoquais.
P.S. Michel me parle de notre hôtesse à Méteren. Je suppose qu'il s'agit de la jeune dame qui roulait sur un tandem M5 lors d'une randonnée organisée dans les monts des Flandres , départ Méteren ? J'ai gardé de cette sortie un très bon souvenir et je repense encore à la surprise des passants en voyant passer cette armada (vélo couché de toute sorte + tricycle couché + .... + l'homme au casque passoire sur son vélo rameur !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mibel
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 7
Localisation : Brunehaut Tournai Belgique
Modèle d'VPH : Longo & Taifun
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Sam 14 Jan - 15:09

Ledaine a écrit:
Merci pour vos suggestions. Je vais exploiter les pistes que vous suggérez (distance pédalier- inclinaison du siège) mais je ne pourrais apprécier les effets qu'au printemps, lorsque les randonnées seront plus longues. En ce moment, compte tenu du froid, les sorties ne dépassent pas 75 kms et donc pas assez longues pour poser les problèmes de confort que j'évoquais.
P.S. Michel me parle de notre hôtesse à Méteren. Je suppose qu'il s'agit de la jeune dame qui roulait sur un tandem M5 lors d'une randonnée organisée dans les monts des Flandres , départ Méteren ? J'ai gardé de cette sortie un très bon souvenir et je repense encore à la surprise des passants en voyant passer cette armada (vélo couché de toute sorte + tricycle couché + .... + l'homme au casque passoire sur son vélo rameur !)

Ben alors on s'connaît!...
Enfin comme je me suis paumé la grosse de moitié du circuit!... confus
Fo dire que nous étions nombreux ok mais Françoise, Dominique et Christophe avaient mis les petits plats dans les grands.
Quelle organisation impeccable. Quel accueil. Tout dans la simplicité et la bonne humeur. Un exemple.
Je pense que ce fut une de mes meilleures journées de VC en 2005... avec Mondragon et Allègre où j'ai rencontré de charmants amis.
Je me souviens quand devant l'estaminet typique de Flandre, j'ai proposé à Françoise d'essayer mon vélo couché... elle qui, en fait, ne connaissait que le tandem M5 en qualité de co-pilote...
Elle fut radieuse et ravie...
Alors que Dominique me glissait gentiment au creux de l'oreille... tu en as fait une belle, je vais être obligé de lui en offrir un!!! ok
Père Noël est passé! Ouf.

Par contre, j'ai une mauvaise nouvelle aussi. Notre bon septuagénaire flamand qui avait acheté un SeiranSL ne peut plus rouler... son coeur fait encore des siennes et donc le VC, c'est malheureusement définitivement fini pour lui.
Il revend ses trois vélos couchés dont un Wizard, un SeiranSL et ?
Il en demande 2000 euros ce qui me semble beaucoup mais petite précision:... certes, les prix ont baissé... mais aux prix US pour un cahier des charges fixés avec précision, il faut enlever la ristourne et ajouter la TVA.

NB: C'est lui qui avait eu le même problème que moi avec un des quatre roulements de l'axe American Classic... aussi à environ 3000 km.
Depuis, j'ai fait 3500 km avec cette roue (en hiver, j'ai d'autres roues) sans prob. Guy a contrôlé et le roulement est impeccable. Néanmoins, il a copié Mavic pour remédier à un problème mécanique de cet axe!... alors que American Classic abandonnait cette production... confus Test au printemps!

@+ en Picardie

_________________
ça viendra...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.skynet.be/ligfiets
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   

Revenir en haut Aller en bas
 
lombalgies et vélo couché
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vélo couché
» barre de traction trail gator et vélo couché azub
» Mon premier vélo couché...
» Home trainer - Vélo couché d'appartement
» Parcours vallonné, vélo droit ou vélo couché : quel est le plus rapide ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Du vélocouché au vélomobile :: VéloCouché - VéloRelax - VéloSportif :: VéloCouché-
Sauter vers: