Du vélocouché au vélomobile

Echanges entre passionnés du vélocouché, du tricycle couché, du vélomobile...
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 lombalgies et vélo couché

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ledaine
***


Nombre de messages : 26
Modèle d'VPH : M5 eco 20x20
Date d'inscription : 12/02/2005

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Mar 21 Fév - 14:17

J'ai exploré la piste qui consiste à augmenter l'inclinaison du siège afin de réduire voire disparaître l'inconfort de mon seiran à savoir le mal au coccyx. J'ai remplacé les 2 haubans de 31 cm par 2 tubes alu de section équivalente de 28 cm. Compte tenu du temps, je n'ai fait que 3 sorties depuis ( 60, 70 et 90 kms) mais j'ai constaté une amélioration très sensible. J'attends les beaux jours pour apprécier ce confort sur de plus longues distances.
@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lepoune
Posteur d'or
avatar

Nombre de messages : 339
Localisation : Aisne, France
Modèle d'VPH : Amateur
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Mar 21 Fév - 15:07

Ledaine a écrit:
J'ai exploré la piste ...inclinaison du siège...j'ai constaté une amélioration très sensible...
J'ai fait 2500 km depuis le 20 novembre 2005 dont environ 1500 depuis l'inclinaison supplémentaire de mon siège.
Courant janvier, j'ai ressenti une légère gêne confus
Je l'ai attribuée à la somme des épaisseurs de vêtement qui se cumulaient au même endroit pete
Depuis que je fais attention à bien répartir les épaisseurs, ça se passe très bien. pouff
enroute
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : Belgique Tournai Brunehaut
Modèle d'VPH : Longo & Taifun ; SeiranSL
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Mar 21 Fév - 19:15

Ledaine a écrit:
J'ai exploré la piste qui consiste à augmenter l'inclinaison du siège afin de réduire voire disparaître l'inconfort de mon seiran à savoir le mal au coccyx. J'ai remplacé les 2 haubans de 31 cm par 2 tubes alu de section équivalente de 28 cm. Compte tenu du temps, je n'ai fait que 3 sorties depuis ( 60, 70 et 90 kms) mais j'ai constaté une amélioration très sensible. J'attends les beaux jours pour apprécier ce confort sur de plus longues distances.
@+

Le club des Seiranistes augmente et un nouveau a eu une idée très intéressante que je mettrai prochainement sur le net après test perso.
Il a déjà partagé son idée avec son copain et celui-ci est enchanté.
Textuellement, il m'a écrit : Je pense qu'il faut faire breveter le systeme de xxx avec les silentblocs. Le vélo n'a plus du tout le meme comportement sur mauvaise route; le confort est FA BU LEUX !!!!!!!!!! c'est le nirvana.
maintenant les VD n'ont qu'a bien se tenir devant nous on ne verra plus que nos pieds ........"

"en fait le siege ne bouge absolument pas. On a l'impression qu'il est en apesanteur !!!"


1. Sous la mousse, il a placé un tapis de gym très fin (50gr).
J'ai imité hier... mais la météo m'empêche de tester...
2. Ensuite il a placé des silentblocs... j'attends les miens pour tester. (Il me les a envoyés hier du Sud de la France)

Sur le mien, il est vrai que les caoutchoucs d'origine sont durcis... et toutes les bonnes idées sont à partager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : Belgique Tournai Brunehaut
Modèle d'VPH : Longo & Taifun ; SeiranSL
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Mar 21 Fév - 19:25

lepoune a écrit:
Ledaine a écrit:
J'ai exploré la piste ...inclinaison du siège...j'ai constaté une amélioration très sensible...
J'ai fait 2500 km depuis le 20 novembre 2005 dont environ 1500 depuis l'inclinaison supplémentaire de mon siège.
Courant janvier, j'ai ressenti une légère gêne confus
Je l'ai attribuée à la somme des épaisseurs de vêtement qui se cumulaient au même endroit pete
Depuis que je fais attention à bien répartir les épaisseurs, ça se passe très bien. pouff
enroute
A+

Question douleur, c'est difficile parfois à comprendre.
J'ai fait placer un triple sur mon Seiran; j'ai aussi changé les pédales automatiques ShimanoSPD pour des 4X4...
Dimanche, j'ai eu mal aux genoux... ce qui n'était jamais arrivé depuis que je roule sur ce vélo!
Si je ne trouve pas la cause, ce sera assurément la tendinite.
Je vais chercher la cause mais je pense que la baume est trop avancée... ou alors, l'angle d'amplitude de la chaussure est trop petit.
confus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rouedevelo
***


Nombre de messages : 28
Localisation : Caen
Modèle d'VPH : Pioneer
Date d'inscription : 10/10/2005

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Mar 21 Fév - 21:21

bonjour,

perso je me suis rendu compte qu'il vaut mieux changer 1 paramètre à la fois pour me rendre compte de l'effet positif ou non sur la sensation de confort.

et mon pédalier avance de 5mm en 5mm .. et j'ai toujours la sensation de glisser vers l'avant.. et le confort s'améliore .. alors tout ça est empirique et il faut à priori de la patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neric
***


Nombre de messages : 33
Modèle d'VPH : taifun
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Mar 21 Fév - 23:35

En vélo couché, sur qu'on a moins mal aux fesses et au dos, mais pour les genoux.... je sens que je ne vais pas y couper !

Je suis nouveau sur VPH et surpris des faibles possibilités de réglage et de repérage de la position de pédalage, le siège devrait se régler en hauteur et pas seulement en inclinaison, le tube porte pédalier pourrait être gradué, la verticalité du plan de pédalage repérée.
Quand on compare avec la minutie apportée à la détermination de la position sur un vélo droit...

En lisant les différents posts j'ai l'impression que certains compensent en jouant sur la longueur des manivelles, alors qu'il suffirait peut-être de monter ou de baisser le siège.

Dans le domaine du mal au genoux les recettes préétablies sont dangereuses, personnellement j'ai résolu un problème en rallongeant les manivelles, ce qui n'est pas vélocipédiquement correct, mais augmenter l'écartement des manivelles en passant au triple et changer de pédales auto, c'est largement suffisant pour la tendinite, parfois le simple remplacement des cales me suffit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : Belgique Tournai Brunehaut
Modèle d'VPH : Longo & Taifun ; SeiranSL
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Mer 22 Fév - 0:51

Concernant le réglage du siège en hauteur.

Tout existe dans le vélo couché!

Sur un LR, on augmente la différence entre l'assise et le pédalier.

Et pourtant, les VD font du bec de selle pour augmenter leur puissance. (le meilleur exemple est le Belge Eric Leman)

Difficile d'y comprendre quelque chose!

Je pense qu'il faut avant tout
- une bonne cadence de pédalage
- un pédalier placé à une distance correcte
- une chaussure légèrement libre sur la pédale
- un angle d'attaque qui ne force pas les tendons...
- se sentir à l'aise
- tester?

Tester différents modèles et ne pas suivre la mode.
Les jeunes roulent en LR pour le fun, c'est une mode tandis que les plus de 40 ans préfèrent le SeiranSL pour différences raisons.

Il est parfois possible de modifier les côtes d'un vélo mais peu réussissent.
Certains vélos de transforment en modifiant la structure du vélo. (exemple l'inclinaison de la baume)

Certains jouent sur la grandeur des roues, des bras de pédaliers, sur les points d'ancrage du siège, sur le guidon...

Le miracle est de tester le vélo avant de se l'approporier! non pas sur un parking mais sur plusieurs km.
Si les sendations ne sont pas bonnes... c'est un mauvais signe.

Il existe

des solutions selon les modèles; certains utilisent des épaisseurs, de nouveaux étriers...
En général, les constructeurs construisent leurs machines en fonction d'usage précis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lepoune
Posteur d'or
avatar

Nombre de messages : 339
Localisation : Aisne, France
Modèle d'VPH : Amateur
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Mer 22 Fév - 3:03

neric a écrit:
En vélo couché, sur qu'on a moins mal aux fesses et au dos, mais pour les genoux.... je sens que je ne vais pas y couper...

Au début je suis un peu tombé dans le piège du "VH qui est plus rapide que le VD" et plus ou moins consciemment j'ai "cherché à justifier" cette affirmation (gratuite et par forcément fondée).

Comme on ne peut pas avoir la bonne cadence de pédalage sur une nouvelle machine sans de l'entraînement, la seule issue pour arriver à "rouler plus vite" c'est de pousser plus fort... et ça fait indéniablement mal aux genoux...
De bons réglages peuvent limiter la casse, mais la première chose à faire est peut-être tout simplement de pédaler en veillant à se protéger soi-même, par l'utilisation d'une dépense physique inférieure au rythme d'endurance auquel on est habitué en VD.

La pratique régulière permettra ensuite d'augmenter progressivement la cadence, et pour ma part ça s'est fait tout seul au point que, ne cherchant pas absolument à l'obtenir, je ne m'en suis aperçu que "tardivement".

Au début je roulais plus vite que maintenant (et qu'en VD) mais c'était un non sens.

Je roule actuellement à la même (petite) vitesse que ce que je faisais en VD alors que j'ai parcouru en 3 mois plus de 2500km en vélo mochet.

Par contre je sors plusieurs fois par semaine avec un plaisir incomparable à la galère du VD.

Je fais tout pour conserver ce plaisir le plus longtemps possible ; c'est pourquoi je veille constamment à la sauvegarde de ma mécanique perso : genoux, tendons... en modérant mes efforts.

Pour my aider, quand j'ai envie de pousser plus fort, je m'imagine dans des conditions de ballade de plusieurs centaines de km pour lesquels il faut tenir...
enroute
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neric
***


Nombre de messages : 33
Modèle d'VPH : taifun
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Jeu 23 Fév - 2:08

Tu as raison, hello mais il ne faut pas trop ralentir car il est aussi établi que le pédalage prolongé à faible charge fait également mal au genoux rire

Je vais mesurer les angles fémur tibia de ma position sur vd et essayer de les reporter sur le vh.

Ca devrait s'arranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rene Marty
****


Nombre de messages : 41
Localisation : Chartres (dpt 28 )
Modèle d'VPH : Ross,Bacchetta aéro basso,Velokraft,Trike GT3
Date d'inscription : 15/12/2004

MessageSujet: lombalgies   Jeu 23 Fév - 18:21

j'ai essayé et j'ai plusieurs VD et bents ..avec chacun une position ..surtout sur les VC ...différentes:hauteur .;inclinaison du siège.hauteur du pédalier ..
je ne pense pas que l'idée a priori logique de reporter les angles qui te vont bien en VD ..sur le VC ..pourront forcément résoudre le problème
comme les positions sur différents VC sont différentes ..celà veut dire que le corps s'adapte ..avec c'est vrai des tolérances mais dans une "fourchette" qui correspond à chaque morphologie et habitude ..
Par contre il est sur que certains VC ne me corespondent pas ..malgré tous les réglages...
donc si possible essayer avant d'acheter ..ou acheter quand vous avez déjà une expérience .. vos mesures et celles du futur engin ...
Papy volant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ledaine
***


Nombre de messages : 26
Modèle d'VPH : M5 eco 20x20
Date d'inscription : 12/02/2005

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Sam 4 Mar - 16:31

Je reviens sur une proposition pour le seiran sans suspension qui consiste - je suppose - à agir sur la fixation basse du siège.
"2. Ensuite il a placé des silentblocs... j'attends les miens pour tester. (Il me les a envoyés hier du Sud de la France)"
Personnellement, j'avais jugé le "caoutchouc d'origine" un peu mince et je l'avais doublé avec de la chambre à air. Je n'avais pas osé faire davantage par crainte de perturber le pilotage voire de rendre le vélo moins sûr... En fait, j'avais tellement peu modifié que je n'ai pas constaté de différence mais je suis curieux de connaître les résultats après la mise en place de "vrais" silentblocs .
@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : Belgique Tournai Brunehaut
Modèle d'VPH : Longo & Taifun ; SeiranSL
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   Sam 4 Mar - 21:05

Voilà près de 300 km avec les silentblocs.
Premier essai:
Silenbloc assez mou sous le siège (11 cm sur 3,5cm et épaisseur 8 mm); le confort est nettement meilleur mais le siège recule et l'étrier s'incline vers l'arrière. Ce n'est pas correct.
Nota bene: le silentbloc est un peu trop étroit.

Deuxième essai:
Je place le siège et le silenbloc, le plus possible vers l'arrière sur l'étrier et je serre un peu plus comme me conseille mon généreux donateur. hello (il faut changer les boulons idem + 1 cm)
Je reteste; le confort est moins bon mais le silentbloc est plus pressé sur l'avant ce qui veut dire que le siège a légèrement bougé. 6mm avant et 8 arrière.
Il semblerait que c'est correct mais j'aimerais trouver du caoutchouc mou et le découper selon la forme inox posée sur le siège... je pense que ce serait mieux...
Nota bene: Ne pas essayer la pose d'un silenbloc sans cette pièce.

Troisième essai:
Je change les silentblocs du haut du siège. Les originaux sont devenus durs et secs. Je mets 4 mm car les boulons sont trop courts. Là on sent bien la différence.

Quatrième essai:
Mon copain Guy veut que je teste un caoutchouc encore plus mou au dossier comme il a mis.
Epaisseur 7 mm extrait d'un rouleau d'imprimerie.
Je ne vois pas trop la différence avec la solotion 3.

Maintenant, il faut que je surveille dans le temps car ayant une jambe plus longue, c'est le siège qui trinque... ok
Sur les autres vélos, je me place un peu de travers.
Sur le Seiran, c'est le siège qui a très légèrement bougé.
Challenge est au courant et demande de voir dans le temps...
Bien entendu, il suffit que je change les haubans ou les intervertir mais c'est inutile car j'aime cette position! et il faut être expert pour le voir...

PS:
Sous le siège, Guy a mis deux caoutchoucs de Challenge mais son vélo est plus récent et donc difficile de comparer surtout qu'il a mis son siège M5 sur le Seiran et le siège Seiran sur son M5. confus Il est grand donc... il peut se permettre des fantaisies!
Guy a changé pcq il a l'impression de glisser sur l'avant avec le siège VK? Il avait parlé d'acheter un siège carbone style M5 qd nous irons nous promener en Hollande.
Pour la petite histoire, il a aussi changé le guidon courbé par un droit pour essayer.

Conclusion sur les silentblocs:
Finies les vibrations désagréables sur les routes encailloutées mais on sent toujours les joints des routes en plaques de béton... mais c'est idem avec les autres vélos.
Il faut alors le tout suspendu avec des amortisseurs de qualité mais c'est un autre objectif, une autre histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guy Hoffer
***


Nombre de messages : 38
Age : 85
Localisation : Toulouse
Modèle d'VPH : Mistral standard USS
Date d'inscription : 16/12/2004

MessageSujet: Bonjour à tout le monde   Lun 20 Mar - 23:27

J'ai 74 ans, je roule sur un vélo couché (Mistral) depuis une année et j'ai largement dépassé les 3000 km faits en ville et sur de mauvais revêtements enroute
Les diverses douleurs ressenties en vélo droit ne sont plus que de mauvais souvenirs Good
À bon entendeur.....
Cordialement
Guy Hoffer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: lombalgies et vélo couché   

Revenir en haut Aller en bas
 
lombalgies et vélo couché
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Vélo couché
» barre de traction trail gator et vélo couché azub
» Mon premier vélo couché...
» Home trainer - Vélo couché d'appartement
» Parcours vallonné, vélo droit ou vélo couché : quel est le plus rapide ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Du vélocouché au vélomobile :: VéloCouché - VéloRelax - VéloSportif :: VéloCouché-
Sauter vers: