Du vélocouché au vélomobile

Echanges entre passionnés du vélocouché, du tricycle couché, du vélomobile...
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Utilisateurs de Seiran SL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claude
Posteur débutant


Nombre de messages : 3
Age : 67
Localisation : Ile de France
Modèle d'VPH : Seiran SL USS
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Utilisateurs de Seiran SL   Mer 23 Mai - 22:57

Nouveau possesseur d'un Seiran SL, j'ouvre ce forum pour donner mes impressions et recevoir celles d'autres pratiquants du Seiran SL.

J'ai regardé deux aspects de ce vélo, les performances et le confort. Avant de parler de performances, il faut savoir que pour un néophyte en vélo couché comme moi, ce n'est pas évident d'appréhender ce type vélo. Au début on n'ose pas se lâcher d'une main, on n'ose pas regarder sur les cotés, on n'aime pas rouler en groupe. Il y a tout un apprentissage à faire et quand on commence à rouler droit et avoir un peu plus d'assurance on peut commencer à comparer.

La première chose c'est la perte des repères, les braquets sont différents et sur ce vélo au début on a du mal à mouliner. Donc en tirant trop grand on a vite mal aux cuisses et on a du mal à renter à la maison. De même les côtes sont plus difficiles à grimper, là aussi il faut apprendre à monter avec ce nouveau vélo, il ne faut pas tirer sur les bras et bien s'arc-bouter sur le siège, une chose est sûre je monte moins bien qu'avant, pour l'instant..

Au départ on s'imagine qu'avec ce vélo on aura mal nulle part, et bien après le 300 qualificatif PBP, je suis rentré complètement cassé. Mal à un genou, mal aux fesses, j'avais le moral dans les chaussettes. Depuis j'ai fais 2 fois 200 km, je n'ai plus mal au genou et mon fessier semble s'habituer au siège, même si une certaine gène demeure.

Ce modèle n'a pas de suspension, ça ne pose pas de problème sur les routes en bon état qui heureusement est la majorité des cas. Mais sur les routes granuleuses on ressent les vibrations dans le siège, et il faut faire très attention dans la traversée des villages où les pièges sont nombreux, plaques d'égouts, ralentisseurs et obstacles divers.Je pense que pour de la grande randonnée il faut une suspension arrière, à voir par la suite ?

En conclusion, je dois être à ~1000 km et je commence à apprécier ce vélo, même si les côtes sont toujours plus difficiles à monter. Je réussi à mouliner et j'ai moins mal aux fesses.

Je poursuis donc mon apprentissage avec mon Seiran SL, la semaine prochaine nous partons sur la flèche Paris-Hendaye, je vais donc avoir du terrain varié, plaines et montagnes.
Je vous ferais part de mes impressions à mon retour.

Je prévois également une diagonale pour fin Juin, à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
andré
*


Nombre de messages : 6
Age : 67
Localisation : belgique
Modèle d'VPH : EZ speedster,optima lynx
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: non utilisateur de seiran SL   Sam 26 Mai - 23:16

vc2 je n'ai pas de seiran mais bien un sun speedster, un vc bon marché et assez lourd 22 kgs, j'ai au compteur 1400 kms sur 3 mois et c'est vrai qu'au départ c'est assez déconcertant le changement d'avec un vd mais maintenant j'en penses de plus en plus de bien, mes moyennes commence à se rapprocher de mes moyennes en vd, en fait en vc la moyenne diminue lorsque l'on à une sucession de cotes mais le résultat final est que l'on n'est moins crevé et si je m'écoutais je serai tous les jours dessus ce qu'avec le vd j'étais bien saturé avant, donc tout bénéfice pour moi, d'ailleurs mon vd je l'ai fourgué à mon fils, je n'en veux plus, j'ai perdu 5 kgs et mes abdominaux réapparaissent! dans la région des collines c-à-d ellezelles, flobecq, frasnes etc... je suscite l'étonnement parce que c'est un lieu 100% vélo de course et que pour l'instant je n'ai pas encore vu d'autres vc à part un le long de l'escaut, avec le vc j'ai appris à mouliner et meme si c'est avec 2m61 ou 3m21 dans des montées je m'apercois que je suis régulièrement à 80 coup de pédales par minute ce que je trouve bien plus profitable pour le physique et celà j'ai appris à l'accepter parce que avec un vd c'est la honte d'avoir un 32 dents à l'arrière! il arrive que certains vd veulent m'enfumer mais c'est eux qui toussent après! c'est vrai que ce sont les genoux qui patissent le plus, mais auparavant c'étaient les épaules, les mains, le derrière, la nuque et les lombaires qui gachaient le plaisir, alors je préfère souffrir que d'un coté à la fois et etre moins éreinté pour entretenir le plaisir n'est-il pas vrai? allez bonne continuation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : Belgique Tournai Brunehaut
Modèle d'VPH : Longo & Taifun ; SeiranSL
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: Utilisateurs de Seiran SL   Dim 27 Mai - 21:38

André,
As-tu une mousse style Rainbow?
As-tu des pédales à fixation automatique?
Car cela change beaucoup le confort du vélo et la facilité pour pédaler.

Il te sera toujours impossible de calquer ton allure sur des VD bien qu'avec le SeiranSL, on peut s'en rapprocher.
Contre le vent facial et même latéral, on a toujours un avantage.
Dans les descentes, aussi, évidemment comme tous les VC.
Dans les "côtes"... si on peut prendre de la vitesse dans la descente précédente, alors pas de problème... on peut même aller plus vite qu'avec un VD.
Par contre, lorsqu’on roule dans des pelotons de vélos droits… on est souvent obligé de freiner… car les VD utilisent toute la largeur de la route... car ils ne pensent pas que l’on puisse aller beaucoup plus vite qu’eux ! Dans ce cas, on est gravement pénalisé.
Par contre, sans être lancé... c'est très difficile de suivre car dès qu'un vélo droit se met en danseuse... on n'a pas les armes pour répondre.

Ce que tu oublies, c'est la récupération plus aisée après avoir roulé sur un VC et principalement sur le SeiranSL dont le siège n'est pas trop incliné.

Tu parles d’une suspension… le gain relatif en confort demande une énergie plus grande pour pousser le vélo et compenser la perte engendré par la déformation du vélo. C’est comme entre un vélo de course et un vtt tout suspendu.

Les routes granuleuses... c'est aussi un problème pour les vélos droits... On devrait faire passer le Tour de France sur toutes les routes... on aurait des billards.
Pour les obstacles, il faut décoller le buste du siège... un peu comme on décolle les fesses de la selle sur un VD.
La pose de pneus plus souples est aussi adoptée par quelques Seiranistes mais moi, je reste fidèle à des pneus plus lourds car avec bande de kevlar… anti-fuite.

Avec l'expérience, on passe presque partout... sauf dans les pavés ! Hier je me suis fait une grosse frayeur car je suis rentré beaucoup trop vite dans un virage à angle droit... par réflexe, je me suis incliné fortement comme sur une moto... et je suis sorti du virage sans chuter... ça tient vraiment bien la route, ces bébêtes. Ce qu’il faut éviter de faire, c’est trop charger le sac posé sur le siège pour ne pas déséquilibrer le vélo.
Si vous devez changer de roues… je suis très content des Mavic Krysium Elite qui rende le vélo très stable. On peut lâcher le guidon à toutes les vitesses sans problème ce qui n’était le cas avec les AMC… par contre, parfois, ça siffle. (rayons plats)

@+

Claude,
Cela fait plusieurs fois que je roule dans ta région...
J'ai fait la Tournaisienne... je n'ai pas mis pied à terre mais ce fut dur dur... car le vent était vraiment très fort ce jour-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude
Posteur débutant


Nombre de messages : 3
Age : 67
Localisation : Ile de France
Modèle d'VPH : Seiran SL USS
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Utilisateurs de Seiran SL   Sam 2 Juin - 23:28

Je suis de retour du Pays Basque, j'ai donc roulé avec mon Seiran SL pendant une semaine entière.
Pour le confort, le mal aux fesses est oublié, aucune douleur, alors que mes compagnons en VD après 3 ou 4 jours ne savaient plus comment poser les leurs sur la selle. Le coussin Rainbow est confortable aucune douleur.
Pendant cette semaine il a plu tous les jours, j'étais évidemment trempé de la tête aux pieds, et en plus j'avais droit au bain de siège. En effet, l'eau de pluie s'accumule dans la petite cuvette du siège et on a les fesses qui baignent dedans jusqu'à ce qu'on pense à la vider.
Je viens de percer 2 trous au fond de la cuvette pour que l'eau de pluie s'évacue d'elle même, voir par la suite pour l'efficacité des trous.
Pour le confort également, après 3/4 jours je ressentais une légère contrainte dans la nuque et la sensation que ma tête partais en arrière, je serai peut-être obligé de poser un appuie-tête ?
Au niveau de la tenue de route, avec l'habitude on arrive presque à se diriger comme en VD, je dois encore gagner en confiance et ça devrait marcher.
J'ai eu un petit problème, je suis parti en dérapage, j'ai du trop freiner de l'arrière, dans une descente à environ 15% et toute détrempée, j'ai réussi à me rattrapper et à éviter la chute je ne sais trop comment. Ce vélo a un bon comportement même sans suspension...
Mais ce vélo a un gros problème, sur une route étroite en lacets quand le virage est bien serré, et bien le talon du pied touche la roue avant et il est impossible de passer le virage sans mettre pied à terre ou c'est la chute, ça m'est arrivé !
Par la suite j'avais une grosse apréhension dans chaque virage, même en prenant large j'avais peur qu'une voiture arrive en face.
Sur les routes en mauvais état, effectivement avec l'habitude on décole son dos du siège pour moins ressentir les vibrations voire les secousses. Mais dans une descente de col, environ 10 km de petite route avec trous, gravillons, etc..., on a du mal à maitriser sa trajectoire et il faut ralentir fortement pour passer sans problème.

Pour les performances, plus je roule avec mon Seiran SL et plus la différence avec les VD s'estompe. Même dans les côtes en choisissant le bon braquet au bon moment j'arrive à accrocher les VD. Sur les fortes pente à partir de10%, c'est plus difficile, mais avec 30/27 j'ai réussi à monter les petits cols, sauf ceux dont la pente est supérieure à 15%.

En conclusion, je gagne en confiance, je reste persuadé qu'une suspension améliorerait le confort et la maitrise de la trajectoire.
Et donc gros problème dans les virages serrés le pied touche la roue avant. Pour moi un vélo quel qu'il soit doit pouvoir passer tous types de routes.

Mon apprentissage se poursuit, à bientôt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : Belgique Tournai Brunehaut
Modèle d'VPH : Longo & Taifun ; SeiranSL
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: Utilisateurs de Seiran SL   Dim 3 Juin - 0:15

C'est très intéressant.
Certains problèmes disparaissent avec l'expérience.

La suspension améliore le confort.
Si elle est trop souple, elle fait perdre assez bien d'efficacité.
Si elle est trop rigide, elle ne sert à rien...
Bien réglé, c'est possible mais la pose d'un amortisseur, c'est 2 kg minimum en plus... pour moi non merci!
Et puis... il y a parfois le pompage.
NB: Challenge a fabriqué des "Seiran légers" à partir de cadre E... sans succès pourtant environ 12 kg...

La suspension améliore-t-elle la trajectoire? j'en doute beaucoup car j'ai deux vélos avec et un sans.
Par contre, on tient mieux avec des Marathon qu'avec des Continental 3000... mais le poids est différent!
Le LR tient mieux dans les courbes... en fait, on a aussi plus confiance mais quand la petite roue avant se dérobe... c'est la chute certaine.

On peut aussi mettre des pneus plus souples (ça existe en Vredestein pour vélo de course? mais en 571?)

Si le talon touche sur un SeiranSL (car la distance entre le bras de pédale et la roue est importante pour un vélo couché), il touchera sur tous les vélos couchés à quelques exceptions comme le Longo, le Sinner... (Question de conceptions)

Imagine alors un vélo dont le bras de pédale touche le pneu... ça se vend(ait)... dans certaines marques!
Imagine alors un vélo dont la chaîne frotte la roue dans les virages... enfin, là, il faut descendre dans les virages serrés.

Solution, tu écartes le talon... ça devient un conditionnement après un certain temps mais comme c'est assez rare... il faut du temps.
Dans les manoeuvres, sur le vélo couché, on apprend à pédaler en 1/2 tour...

Le vélo couché de course parfait n'hésiste pas encore surtout pour les petites tailles... sinon je l'aurais!

@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claude4965
Posteur débutant


Nombre de messages : 4
Age : 67
Localisation : henin beaumont 62110
Modèle d'VPH : seiran sl 2005
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Utilisateurs de Seiran SL   Lun 27 Aoû - 15:09

Utilisateur d'un seiran depuis 2 ans et environ 20000 kms au compteur, je peux faire 2 remarques pour répondre aux questions que posent Claude :
- en matière de confort, j'ai souffert au début lors de sorties dépassant les 90 kms... mal au bas du dos ! j'ai amélioré sensiblement la situation en inclinant le siège davantage. Je pense que mon poids (80 kgs) est ainsi mieux réparti sur le siège.
- pour les cervicales, j'ai très rapidement confectionné un repose tête sans lequel je ne parviendrais pas à tenir.
- en matière de performances, j'ai progressé régulièrement et je pense rouler aujourd'hui plus vite en moyenne qu'avec mon vélo droit. Néanmoins, en montée franche , plus de 5%, je suis encore moins rapide qu'avec mon vélo droit. Il faudrait que je puisse l'alléger un peu car avec la trousse à outils, le couvre selle, les pédales et les rétros, mon seiran atteint les 13 kgs. D'ailleurs, si on peut me fournir le moyen d'acheter par correspondance une bome en carbone et une potence en titane , je suis preneur...
@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude
Posteur débutant


Nombre de messages : 3
Age : 67
Localisation : Ile de France
Modèle d'VPH : Seiran SL USS
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Utilisateurs de Seiran SL   Mer 12 Sep - 17:32

Je reviens tardivement pour donner mes impressions après notre Diagonnale (Dunkerque-Menton) d'il y a déjà presque 3 mois.
Nous avions 100 heures et 1200 km pour réaliser cette Diagonnale. Nous avons eu 3 jours de pluie et 2 jours de soleil.

Les 2 trous pratiqués dans le siège se sont avérés efficaces, les bains de siège sont terminés.

Pour le confort, les douleurs sont apparues dès le 3ème jour, sur le haut des muscles fessiers et dans la nuque. Des douleurs dans les 2 genoux sont apparues, certainement à cause de la position de pédalage par rapport au
VD. Je me suis aperçu que pendant le pédalage j'avais tendance à enfoncer les talons au lieu de garder le pied bien à plat. Je devais donc me concentrer sur la position de mes pieds pour pouvoir continuer à pédaler. Encore aujourd'hui la douleur est toujours présente c'est devenu une tendinite qui sera difficile à guérir.

En ce qui concerne les performances, rien de nouveau, efficace face au vent et sur le plat, mais très dur dans les montées avec 5 petits cols au porgramme j'ai vraiment vu la différence par rapport au VD. En effet avec mon collègue qui m'attendait en haut des cols alors qu'avec le VD c'est moi qui l'attendais.

Nous avons finalement terminé notre Diagonnale dans les délais, et j'avoue avoir été très déçu par mon Seiran SL, ce n'est pas un vélo pour la grande randonnée, j'étais un peu cassé et j'envisageais déjà de le revendre...

Finalement après ce périple, je suis parti en vacances (sans vélo) j'aviserai au retour.
En reprenant mon vélo au retour de vacances, je me suis aperçu que j'avais acquis de l'assurance et que j'étais beaucoup plus à l'aise sur le Seiran. En effet maintenant je peux facilement éviter un obstacle, je peux presque regarder derrière, les démarrages et les arrêts sont beaucoup plus faciles. Je vais donc attendre avant de le mettre en vente.
Petit défaut constaté, j'ai la cuisse qui touche la chaine quand je mets pied à terre, quelqu'un a-t-il une solution ?

Comme j'avais renoncé à participer à Paris-Brest-Paris, je suis allé voir les vélocouchistes à leur arrivée à Guyancourt pour recueillir leurs impressions.
J'étais presque content de constater qu'ils avaient les mêmes soucis que moi sur leur VC. Confort du siège et de la nuque que ce soit sur VC, Trike ou Vélomobile.
Je vais donc maintenant procédé à des essais et réglages pour voir si je parviens à améliorer le confort de mon Seira SL.

Vos conseils et votre expérience seront les bien venus.

A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : Belgique Tournai Brunehaut
Modèle d'VPH : Longo & Taifun ; SeiranSL
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: Utilisateurs de Seiran SL   Jeu 13 Sep - 23:30

Expérience intéressante et probablement universelle pour les vélos couchés mais il doit exister des solutions... mais non universelle!
Pour les très longues distances, la suspension est un plus... pour le confort mais elle causera d'autres problèmes importants.
Idem pour les gros pneus...
Idem pour bcq d'accessoires...
Il faut choisir le vélo en fonction de l'objectif...
Question siège:
L'idéal est probablement le siège moulé perso...
En abaissant le siège, on s'expose à plus de problèmes cervicaux... à être moins performant dans les côtes...
Question réglage de la distance entre l'assise et le pédalier, c'est assez personnel... c'est un peu comme la fréquence de pédalage, en général, elle a tendance à être plus faible sur VC... donc les genoux sont mis à des contraintes plus fortes.
Pas facile d'uniformiser tout cela...

Je conseille souvent la mousse Rainbow pcq je trouve la mienne idéale pour le SeiranSL mais je suis sidéré d'en voir de toutes les sortes... des hyper larges! des super épaisses... je ne comprends pas mais je m'abstiens!... à chacun de faire "son expérience".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ledaine
***


Nombre de messages : 26
Modèle d'VPH : M5 eco 20x20
Date d'inscription : 12/02/2005

MessageSujet: Re: Utilisateurs de Seiran SL   Jeu 20 Sep - 15:28

Claude a écrit "Petit défaut constaté, j'ai la cuisse qui touche la chaine quand je mets pied à terre, quelqu'un a-t-il une solution ?"
Effectivement, ça arrive assez souvent... Solution, descendre toujours du côté opposé à la chaîne... Habitude à prendre.
Confort : 28 cm, c'est la longueur des 2 supports du siège que j'ai monté pour ne plus avoir mal au bas du dos... progrès sensible, j'ai roulé 5 jours d'affilée dans le sud de la France, y compris l'ascension du Ventoux, sans souffrir.
Genoux... jusqu'à présent, pas de véritables problèmes mais il me semble que, si j'appuie fort sur une grande sortie, ça se sent un peu...
P.S. Quelle est la durée de vie des roulettes qui guident la chaîne et sont sous la selle ? Peut-on en acheter par correspondance et chez qui ? A priori, cycle zen n'en a pas ?
@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : Belgique Tournai Brunehaut
Modèle d'VPH : Longo & Taifun ; SeiranSL
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: Utilisateurs de Seiran SL   Jeu 20 Sep - 20:07

Ledaine a écrit:
Claude a écrit "Petit défaut constaté, j'ai la cuisse qui touche la chaine quand je mets pied à terre, quelqu'un a-t-il une solution ?"
Ecarter plus les jambes si elles sont assez longues...
? C'est la première fois que cela arrive et pourtant je connais des cyclos d'1,70.

Ledaine a écrit:
Effectivement, ça arrive assez souvent... Solution, descendre toujours du côté opposé à la chaîne... Habitude à prendre.
On a chacun un côté préféré pour descendre... moi, je suis gaucher et je descends à droite càd côté chaîne... je ne me "cochonne" jamais sauf lorsque je porte le vélo pour grimper des escaliers... par exemple.
C'est assez facile d'éviter la chaîne en inclinant le vélo légèrement à gauche. Tout dépend aussi du modèle de guidon... avec un guidon sous le siège, c'est parfois plus délicat.

Mon copain est droitier et descend à gauche. Il faut faire un peu plus attention en passant la jambe gauche...

Enfin, si on roule en cuissard court ou long... on ne se salit jamais... heureusement.

Ledaine a écrit:
Confort : 28 cm, c'est la longueur des 2 supports du siège que j'ai monté pour ne plus avoir mal au bas du dos... progrès sensible, j'ai roulé 5 jours d'affilée dans le sud de la France, y compris l'ascension du Ventoux, sans souffrir.

Aujourd'hui, j'ai roulé sur un SeiranSL guidon U. J'aime alors de temps en temps... j'échange avec une amie.
La forme du siège est différent de peu certainement mais ça se sent.
Hauban de 28 cm, c'est encore dans les normes et c'est plus aéro... si on n'a pas de problèmes cervicaux, c'est à essayer.

Ledaine a écrit:
Genoux... jusqu'à présent, pas de véritables problèmes mais il me semble que, si j'appuie fort sur une grande sortie, ça se sent un peu...

Il faudrait faire une étude ergonomique sur le vélo couché comme disait Jean-Charles Gosselin à la conférence d'Allègre 2007.
On trouve de tout!
Depuis, j'ai consulté les sites des principaux constructeurs... certains ont des côtes comme la différence siège/axe de pédalier assez homogènes, d'autres, c'est du n'importe quoi... Pq? C'est biz mais ce n'est pas mon problème.

Les problèmes de genoux sont réels dans le vélo couché.
Cela dépend du modèle, de la manière de rouler, de la configuration, des pédales... automatiques qui ne laissent pas assez de liberté.
Pour un débutant, c'est très difficile.
Et très difficile de trouver bon conseil...

Ledaine a écrit:
P.S. Quelle est la durée de vie des roulettes qui guident la chaîne et sont sous la selle ? Peut-on en acheter par correspondance et chez qui ? A priori, cycle zen n'en a pas ?
@+

Bonne question!
Pas de réponse...
Je n'ai jamais pu acheter une de l'ancien modèle pour mon Taifun...

De Ligfiets vend le nouveau modèle mais je n'ai pas encore changé... elles s'usent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georges
*


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 25/12/2005

MessageSujet: experience siran sl modifié par roues ksyrium   Mer 3 Oct - 18:45

je roule depuis 1 an et demi sur un seiran sl guidon hamster modifié par l'achat de 2 roues ksirium.
je suis venu au vélo couché en raison de lombalgies lors des sorties trop prolongées en vélo droit et je ne pouvais à la fin plus sortir du tout.
je n'ai pu maitriser totalement le vélo qu'après 10 mois en raison d'une difficulté longtemps persistante dans les virages à droite en descente ;
actuellement je descends beaucoup plus vite que ce que je ne le faisais en vélo droit et je me sens plus en sécurité que sur un vélo classique.le vélo est tres stable meme à 70km/h.
les problèmes lombaires ont disparus et mieux encore le fait de rouler lorsque j'ai mal au dos me soulage!!!
j'ai gardé la position haute qui a le double avantage de donner un bon rendement en cote et de mettre d'emblée les cervicales dans la bonne position.
au niveau des performances,je suis tres satisfait de cet engin.
je fais un parcours souvent tres venté (70km/h parfois) avec de nombreuses cotes de 5 a 10 km et donc des descentes et enfin peu de plat.
mes moyennes sont meilleures que sur mon vélo droit !!!
j'ai eu comme tout le monde des douleurs aux genoux au début car j'ai voulu faire de trop longues distances avec le museau collé au chrono .
elles ont disparues avec la reprise d'un entrainement progressif;
actuellement je m'entraine régulièrement avec un copain qui me suis en vélo droit et qui est un grand grimpeur.
en gros il tire la langue sur le plat et connait tous les détails de ma roue arrière,et lors des montées il n'attaque plus car il récupère !!!
(au passage ,un grand coup de chapeau pour lui car tres peu de vd arrivent à me suivre sur le plat).
j'arrive des fois à le gratter sur une cote si elle ne dépasse pas le km ..;
reste le problème des cervicales qui sont soumises à rude épreuve du fait de routes en mauvais état . il faut dire qu'en vélo droit on a aussi mal aux cervicales. cependant en vc, on peut amortir en soulevant légèrement le dos dans les descentes , ce qui d'ailleurs permet en plus de faire des abdominaux...
bref j'ai pu grace au seiran reprendre gout au vélo sans les douleurs avec des sensations incroyablement fun en descente et de performances qui me vont bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bricoleurcycliste
*


Nombre de messages : 9
Age : 62
Localisation : province de Luxembourg Masbourg (Nassogne)
Modèle d'VPH : Seiran SL
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Utilisateurs de Seiran SL   Sam 19 Avr - 23:36

Bonjour,
J'habite à Masbourg près de Nassogne et du fourneau Saint-Michel.
Avec les conseils il y a environ un an de Michel Lemaître et un coup de fil à Jean-Yves Dutilleux, je me suis décidé et ai eu beaucoup de chance avec un Seiran SL tout neuf (il a 3 semaines et 46 kms) acheté sur Bentokaz en occasion.
J' ai fait une 40aine de kms aujourd'hui en passant par des côtes ardues du coin et je dois dire que je suis satisfait mais il va falloir s'adapter quand même. J'avais du mal à marcher à la fin de la promenade; de toute évidence ce sont d'autres muscles qui sont sollicités.
Petits problèmes rencontrés, je me retrouve toujours à gauche du siège et j'ai remarqué que le siège penchait maintenant légèrement sur ce même côté (j'ai une différence de 7 mm entre les deux jambes; je pense que c'est la raison !)
De plus je trouve que la chaîne flotte et vient salir la fourche dans trop de combinaisons de développements, j'ai l'impression qu'elle est trop longue.
Au fait, le vélo est équipé d'un guidon en U. C'est môche mais je suis rassuré en entendant vos réflexions à ce sujet.
Dîtes-moi si vous avez eu les mêmes problèmes.
Merci... content de faire partie de la mêlée, c'est un rêve depuis bien longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1016
Localisation : Belgique Tournai Brunehaut
Modèle d'VPH : Longo & Taifun ; SeiranSL
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: Utilisateurs de Seiran SL   Dim 20 Avr - 15:24

bricoleurcycliste a écrit:

J' ai fait une 40aine de kms aujourd'hui en passant par des côtes ardues du coin et je dois dire que je suis satisfait mais il va falloir s'adapter quand même. J'avais du mal à marcher à la fin de la promenade; de toute évidence ce sont d'autres muscles qui sont sollicités.
En effet, ce sont d'autres muscles... les cuisses chauffent et parfois les genoux trinquent...
Je trouve qu'il est plus facile de passer du SeiranSL au vélo de course que le contraire... pour les courtes distances.

bricoleurcycliste a écrit:

Petits problèmes rencontrés, je me retrouve toujours à gauche du siège et j'ai remarqué que le siège penchait maintenant légèrement sur ce même côté (j'ai une différence de 7 mm entre les deux jambes; je pense que c'est la raison !)
J'ai le même problème... et on n'est pas les seuls.
On peut rouler ainsi mais ce n'est pas esthétique; on peut aussi régler les haubans... mais chasser le naturel, il revient au galop.
J'ai résolu le problème en plaçant une entretoise entre les haubans. (j'ai mis des haubans en alu) Challenge estime que ce problème arrive à 5% des cyclistes... et donc il refuse de mettre des entretoises!
bricoleurcycliste a écrit:

De plus je trouve que la chaîne flotte et vient salir la fourche dans trop de combinaisons de développements, j'ai l'impression qu'elle est trop longue.
Cela dépend de la marque de chaîne (certaines flottent moins) et surtout de sa tension (longueur et type de dérailleur).
Durace 10 vitesses, c'est tb.
bricoleurcycliste a écrit:

Au fait, le vélo est équipé d'un guidon en U. C'est môche mais je suis rassuré en entendant vos réflexions à ce sujet.
C'est moche? question de goût mais c'est vraiment une belle invention.
bricoleurcycliste a écrit:

Merci... content de faire partie de la mêlée, c'est un rêve depuis bien longtemps.
Bonnes balades.vc2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bricoleurcycliste
*


Nombre de messages : 9
Age : 62
Localisation : province de Luxembourg Masbourg (Nassogne)
Modèle d'VPH : Seiran SL
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Utilisateurs de Seiran SL   Dim 20 Avr - 18:46

Merci pour la réponse,
Je me sens de mieux en mieux au fil des sorties. Et contrairement à ce que jelis, je trouve en effet que ce vélo est beaucoup plus rapide que mon VD sauf sur les pentes ardues.
Je roule régulièrement avec 3 cyclistes droits et ils n'en sont pas revenus, pourtant je sens que je dois encore affiner le bon rythme de pédalage et le bon braquet.
Personnellement, je suis conquis depuis le premier jour. Maintenant, il ne faut pas être timide et aimer être regardé comme une bête curieuse. En général, les regards sont sympatiques et l'originalité incite les voitures à la prudence ou du moins ils ralentissent pour observer ce drôle de quidam.
Après plusieurs réglages je suis de plus en plus content du guidon U bar. Par contre j'ai du mal à virer (dans les virages serrés) avec la jambe tendue du côté où l'on tourne.
Les descentes, cela va mieux, mais je n'ose pas encore aller au-dessus de 50 km/h. J'ai peur de l'état de la route qui me ferait tomber. Je pousse sur les 2 mains pour stabiliser le guidon qui réagit beaucoup plus vite que sur VD.

Enfin, donc je suis super heureux et ai hâte de faire de la montagne. Mais je crains le freinage, j'ai lu que les roues étant plus petites chauffent plus, de plus je fais 88 kg et il faut les stopper...

Je suis venu au VC, à cause de mes lymbagos à répétition, et je ne souffre plus du tout sur le vélo.
Par contre, j'ai commandé un appui-tête car je me suis trouvé coincé du haut du dos (cétait la 1re fois, d'habitude, c'est dans les lombaires!) après 3 sorties et la 4me je ne pouvais plus porter ma tête en fin de sortie.
HEUREUX, je ne suis pas déçu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JIP
**
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 68
Localisation : ARIEGE
Modèle d'VPH : TRICE QNT/seiran SL
Date d'inscription : 02/11/2005

MessageSujet: Re: Utilisateurs de Seiran SL   Dim 20 Avr - 21:14

bonjour,
A propos du côté "tape-cul" du Seiran; le modèle standard est livré avec des roues de 650C (571) pour lesquelles on ne trouve que des pneus de 23 max. Vu l'état des routes que j'emprunte je me suis fait fabriquer des roues en 26" (elles sont presque impossibles à touver en production industrielles avec des moyeux adaptés à ce vélo)
Donc je peux maintenant monter des pneus plus larges, les 1,2" gonflés à 4 bars changent totalement le confort du vélo.
Je garde mes roues en 650C pour une hypotétique virée sur route lisse, il y a juste la hauteur des patins de freins à modifier et la circonférence de la roue sur le compteur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Utilisateurs de Seiran SL   

Revenir en haut Aller en bas
 
Utilisateurs de Seiran SL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfin mes premières sensations avec mon Seiran SL
» seiran de challenge, comment ça marche ?
» J'ai mon Seiran SL !
» Vis qui se desserrent [Seiran SL]
» Ferrus : bientôt un Seiran SL en Indre et Loire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Du vélocouché au vélomobile :: VéloCouché - VéloRelax - VéloSportif :: VéloCouché-
Sauter vers: